Femme enceinte : que faire quand on a des hémorroïdes ?


Les cas d’hémorroïdes ne sont pas rares chez les femmes enceintes. Déjà que la grossesse n’est pas toujours une partie de plaisir chez certaines femmes, avoir des hémorroïdes en bonus est loin d’être sympathique. Mais alors, que faire si jamais vous êtes victime d’hémorroïdes pendant la grossesse ? Suivez le guide.

hémorroïdes et grossesse

Grossesse et hémorroïdes : un cocktail délicat

C’est désagréable d’avoir des hémorroïdes, encore plus lorsqu’on porte un bébé en soi. Déjà que la grossesse limite les positions et les gestes que vous pouvez faire, les hémorroïdes en rajoutent une couche.

L’autre partie encore moins agréable, c’est le volet traitement. En effet, il existe des médicaments qui permettent de soulager localement et de stopper les crises d’hémorroïdes. Seulement, il y a souvent des contre-indications destinées aux femmes enceintes.

Il est donc nécessaire d’opter pour des solutions naturelles et dans la mesure du possible un traitement non-pharmacologique.

hydratation hémorroïdes grossesse

Mesure numéro 1 : limiter les dégâts

Pour commencer, il faudra tout mettre en œuvre afin que le transit soit bien stimulé. Lorsque vous n’avez pas de constipation, vous réduisez automatiquement vos risques d’aggraver votre cas d’hémorroïdes.

Pensez alors à boire beaucoup d’eau (jusqu’à deux litres par jour si ça n’a pas été contre-indiqué par le médecin) et à consommer des aliments riches en fibres : fruits, légumes, etc.

Mais cela passe aussi par un mode de vie sain. Vous devrez faire des exercices, tout au moins marcher quelques dizaines de minutes par jour afin de stimuler le transit. De plus, nagez autant que faire se peut.

Quand vous allez à la selle, n’y restez pas assis pendant plus de cinq minutes. Ne poussez pas trop fort, cela ne fait qu’augmenter vos séquelles. Après les selles, n’utilisez pas de papier toilette car cela peut irriter davantage la région anale. Privilégiez plutôt l’utilisation de compresses humides, en tamponnant doucement, sans frotter.

bain de siège pour hémorroïdes

Comment traiter les hémorroïdes chez la femme enceinte ?

Une crise d’hémorroïdes se soulage plus qu’elle ne se traite. La méthode la plus adaptée aux femmes enceintes, c’est le bain de siège. Il faut faire un bain de siège environ quatre fois par jour, pendant vingt minutes à chaque séance. Certains conseillent l’eau froide, d’autres préfèrent l’eau chaude. Dans le cas d’une femme enceinte, il est préférable d’utiliser de l’eau tiède.

Si les démangeaisons ou les douleurs sont trop vives, vous pourrez toujours consulter un médecin afin qu’il vous prescrive un traitement. Pour les démangeaisons, il vous prescrira probablement de la pommade d’oxyde de zinc, pour une application locale. En ce qui concerne les douleurs, le médecin prescrit généralement de l’acétaminophène en comprimés.

Il faut à tout prix éviter l’automédication en cas d’hémorroïdes, notamment pendant la grossesse. Surtout, il faut éviter les anti-inflammatoires comme l’ibuprofène, l’acétylsalicylique, etc.

Femme enceinte : que faire quand on a des hémorroïdes ?
Votez